Tchad : Mahamat Idriss Deby décrète un nouveau parlement cinq mois après sa prise de pouvoir

Au Tchad, un nouveau parlement vient d’être érigé par un décret du président Mahamat Idriss Deby Itno. L’ancienne Assemblée nationale, suspendue, puis temporairement rétablie est donc définitivement dissoute.

Le nouveau parlement, dit Conseil national de transition (CNT) est composé de 93 membres sélectionnés sur la base de plusieurs critères, notamment un quota de 30 % pour la gent féminine, l’ancienne représentation parlementaire se taille aussi une part de 30 % tandis que 30 % de sièges ont été octroyés à la jeunesse.

Plusieurs anciens militants du Mouvement patriotique du salut (MPS) du président défunt, Idriss Deby Itno, y figurent sur la liste rendue publique ce vendredi 24 septembre.

Le nouveau parlement “va faire office d’assemblée nationale de transition” ont annoncé les autorités à la presse.

La transition déclarée le 20 avril dernier après la mort subite de Deby-père au front est partie pour une période de 18 mois, renouvelable une fois selon le Conseil militaire de transition (CMT), dirigé par le général Mahamat Idriss Deby Itno, fils du défunt chef d’État arrivé au pouvoir en 1990 par voie de rébellion.

50 thoughts on “Tchad : Mahamat Idriss Deby décrète un nouveau parlement cinq mois après sa prise de pouvoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *