UN REGARD PLURIEL SUR LE MONDE [MARDI 27 JUILLET]

Tchad : le président du CMT en visite d’amitié et de travail en Mauritanie

Le président du Conseil militaire de transition (CMT), le général de corps d’armée, Mahamat Idriss Deby Itno se trouve depuis hier dans la capitale mauritanienne. Une visite d’amitié et de travail qui s’inscrit dans le cadre de la coopération sécuritaire sous-régionale.

Lutte anti-terroriste : cinq soldats tchadiens blessés au Mali

Cinq soldats tchadiens, casques bleus de la MINUSMA ont été blessés lors d’une patrouille au nord-ouest du camp d’Aguelhok dans la région de Kidal, a appris NDJ24. Leur véhicule blindé a heurté un engin explosif improvisé ont annoncé les autorités.

Côte d’Ivoire : jour J d’une rencontre historique Ouattara-Gbagbo

À Abidjan, c’est le jour J tant attendu de la rencontre historique entre les deux adversaires de la crise post-électorale de 2011. Laurent Gbagbo de retour en Côte le 17 juin dernier est l’invité de son successeur Alassance Ouattara ce 27 juillet. Il sera reçu au palais présidentiel dans un contexte de mobilisation collective pour une paix définitive et réconciliation, 10 ans après une crise qui a fait plus de 3 000 morts.

Tunisie : d’une crise sanitaire à une crise politique

La Tunisie est plongée dans une crise politique depuis le lundi avec la suspension par le chef de l’État du parlement et le limogeage du Premier ministre. Désormais, le pouvoir exécutif est exercé exclusivement par le chef de l’État Kaïs Saïed, et cela, pour les 30 prochains jours. Sa décision d’invoquer l’article 80 de la constitution fait suite à une série de ras-le-bol citoyen le week-end dernier pour dénoncer une gestion catastrophique de la pandémie du Covid-19. Applaudis par bon nombreux de ces concitoyens, le chef de l’État tunisien se défend : “selon la constitution, j’ai pris des décisions que nécessite la situation afin de sauver la Tunisie, l’État et le peuple tunisien » tandis que l’opposition dénonce un “coup d’État” et “une dictature entre les mains d’un seul homme.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *